Pourquoi ai-je un sommeil agité ?

Quelque chose vous empêche de vous reposer tranquillement pendant huit heures au cours de la nuit ? C’est peut-être des réveils fréquents, des cauchemars ou une nuit blanche. On parle alors de sommeil agité. Là-dessus, sachez qu’il y a plusieurs raisons qui peuvent être à l’origine d’une nuit agitée. Quelles sont ces raisons ? Nos réponses ! 

Qu’est-ce qu’un sommeil agité ?

Contrairement à l’insomnie, le sommeil agité n’est pas un terme scientifique. Les patients l’utilisent pour décrire leurs nuits. Si vous dormez dans un grand matelas confortable comme le matelas-160×200 et que vous vous réveillez fréquemment en sursaut, on peut dire que vous avez une nuit agitée. Reste à savoir ce qui est à l’origine de cette agitation. Peut-être un mauvais rêve, une angoisse, un trouble physiologique, etc. 

Quelles sont les causes d’une nuit agitée ?

Les causes psychologiques

  • Un mauvais rêve

La première cause d’une nuit agitée est le cauchemar. Le sujet se réveille en pleine nuit et a du mal à se rendormir car il fait un mauvais rêve. Faire un cauchemar de temps à autre est tout à fait normal. Mais si c’est toutes les nuits, vous pouvez tout à fait consulter un spécialiste

  • Une angoisse

Une anxiété ainsi qu’une angoisse peuvent également causer une nuit agitée. C’est, en fait, une situation assez courante. Vous vous réveillez en sursaut, en sueur. Parce que quelque chose vous angoisse ou vous préoccupe

  • Le syndrome des jambes sans repos

Ce syndrome communément appelé « jambes sans repos » peut également être à l’origine de l’agitation nocturne. Il s’agit d’un problème psychologique, la personne qui en souffre ressent le besoin de bouger les jambes au cours de la nuit. Certaines personnes se lèvent et marchent même si elles sont endormies.  

  • L’insomnie

Bien évidemment, l’insomnie est la principale cause d’un sommeil agité. Défini comme l’incapacité à obtenir ou à maintenir un sommeil de qualité, l’insomnie touche près d’un adulte sur deux. Les conséquences de cette pathologie sont graves, pouvant aller jusqu’à la dépression. 

Les causes physiologiques

  • Une carence en fer

Une carence en fer entraîne des troubles du sommeil dont le syndrome de jambes sans repos. Une simple analyse sanguine vous permet de voir si vous avez des carences ou pas. 

  • Certains médicaments

Certains médicaments sont également à l’origine de nuits blanches et agitées. Lorsque ces situations surviennent en simultané avec un traitement, consultez votre médecin pour savoir si un médicament que vous prenez peut provoquer des agitations nocturnes.

  • Le somnambulisme

Le somnambulisme survient durant le sommeil profond. La personne est endormie mais elle se lève, marche, crie, pleure, etc. Près de la moitié des enfants en souffrent et certains gardent cet état dans leur vie d’adulte. 

  • L’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble dû à l’obstruction des voies respiratoires. Ronflements, réveils en sursaut, arrêts respiratoires, ce sont les conséquences de l’apnée du sommeil. Et bien évidemment, cette pathologie conduit à un sommeil agité.

Quelles sont les solutions pour remédier aux nuits agitées ?

En cas de mauvais rêves ou d’angoisses, la seule façon d’empêcher que vos nuits soient troublées est de vous relaxer. Quelques minutes avant de vous mettre sur votre lit, faites un exercice de relaxation.  Pour l’insomnie et le syndrome des jambes sans repos, un accompagnement spécialisé est requis. La prise de médicaments est peut être nécessaire. Pour la carence en fer et l’apnée du sommeil, une consultation de votre médecin traitant s’impose surtout si vos nuits sont agitées depuis plusieurs jours. Il sera à même de mettre en place un traitement. Si vous avez l’air pâle, fatigué, il pourra éventuellement vous diagnostiquer une carence en fer. L’apnée du sommeil est souvent accompagnée de ronflements ou de problèmes nasaux. Cependant, avant la consultation médicale, assurez-vous toujours que votre matelas soit bien moelleux et confortable. Si vous dormez à deux, un couchage fournissant une bonne indépendance de couchage comme le matelas-160×200 est nécessaire.